Me libérer de mes influences
Défi 3

 
 

Se défaire de ses influences, c'est facile?

Non ! Nous subissons tous les influences, même les nutritionnistes !

Besoin de support additionnel?
Contactez les nutritionnistes experts

Disponible partout au Québec, les nutritionnistes aident des personnes comme vous à se libérer des diètes
et à écouter leur faim.

Une initiative ÉquipeNutrition
 

Avec nos clients, nous avons découvert que le premier frein vers une relation saine avec la nourriture est notre culture de devoir finir l'assiette.

Les nutritionnistes d'ÉquipeNutrition ont donc dédiés leur temps et leurs ressources à la cause pour permettre aux gens du Québec d'écouter leur faim.

C'est un réflexe de société qui se doit d'être brisé !


Au Québec,
se sentir obligé de finir son assiette,
c'est fini !

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram
Contactez nous

Comprendre mes influences

 Aller au défi - bas de la page 

 1. Notre environnement sur le désir de manger

Notre environnement nous influence à manger, que ce soit par habitude ou par envie spontanée.
 

On peut avoir l’habitude de manger devant la télévision ou encore celle de devoir terminer le repas par un dessert. 
 

On peut aussi être poussé à manger quand on sent une odeur alléchante ou quand on voit quelqu’un grignoter.

 

2. Nos réflexions sur le désir de manger

 

Parfois, notre esprit peut aussi nous jouer des tours. Par nos connaissances alimentaires, il peut nous arriver de manger plus que notre faim parce que c'est « santé », ou parce qu'on se dit : "cela ne m'arrive pas souvent". Attention, c’est votre cerveau qui vous guide ici et non votre vraie faim.

 

3. Nos émotions sur le désir de manger

 

Vous mangez plus pour fêter, pour vous récompenser, ou parce que vous appréciez la saveur ? Vous êtes alors guidé par le plaisir et non la faim réelle.


Il se peut aussi que vous mangiez en présence d’une émotion négative, comme le stress, la colère ou l’ennui. Les aliments peuvent donc apporter une forme de récompense ou de réconfort. 

Vous vous reconnaissez dans ces exemples ?
Libérez-vous de vos influences !


 


Votre troisième défi !
 

Dressez une liste des activités qui vous apportent du bonheur (ex : lire un livre, appeler un ami, prendre une marche, savourer un café ou une tisane, dessiner, danser etc.).

Vous trouverez ainsi un choix de rechange qui vous apportera autant, sinon plus de satisfaction, que de manger.


La prochaine fois que vous ressentez une fausse faim, faites le choix d'une action dont vous avez vraiment envie.